Sónar 2015: petite séance de rattrapage

Publié par dans la catégorie Fêtes et festivals, Sortir. Article actualisé le 22 octobre, 2015. Postez un commentaire!

Cet article va vous permettre de (re)vivre quelques uns des meilleurs moments du Sónar 2015. Pleins feux sur nos coups de cœur de cette année.

sonar skrillex
Réservez avec:

    Depuis 1994, le Sónar est un festival européen incontournable. Cette année encore, son excellente programmation proposant plus de 150 performances dans deux espaces différents, l’un de jour à la feria de Montjuic et l’autre de nuit à la feria de l’Hospitalet, a conquis un public venu des quatre coins du monde.

    Nos moments préférés du festival Sónar 2015

    Le festival a débuté le jeudi midi sur des chapeaux de roue avec Skygaze, un artiste beat-maker espagnol de talent  à surveiller de très près. Skygaze, influencé par le jazz et le soul, a réussi à nous proposer, en à peine une heure de mix, un éventail de styles musicaux allant des beats downtempo à de la house et de la techno!


    L’interview que Mans-O nous avait accordée avant le Sónar 2015 nous avait permis de mieux découvrir le talent d’un jeune artiste catalan émergent.  Son live très épuré et planant, le vendredi après midi, a répondu à toutes nos expectatives. Muni d’innombrables appareils, il a pris du plaisir à jouer ses mélodies et beats organiques, pour le plus grand bonheur de son public.


    Le groupe Gramatik composé d’un pianiste, d’un trompettiste ainsi que d’un guitariste et chanteur a enflammé le Sónar Day du samedi. Mêlant rythmes funk et beats de hip hop ou dubstep, cette bande de musiciens de talent est parvenue à mener un set groovy très cohérent.


    Juste après le show de Gramatik, est arrivé le tour de Swindle, un pianiste virtuose depuis son plus jeune âge influencé par le dancehall, drum and bass et UK garage.
    Swindle a su, lors de son DJ set, étaler son univers mélodieux et très rythmé en mêlant sa passion du Jazz à celle de la musique éléctronique.

    Le groupe STA, faisant un trait d’union musical entre Barcelone et Palma de Mallorca, à joué son nouvel album « Devastación » au Sónar Dome. Ce groupe de Dub a vraiment enflammé la scène grâce à une énergie palpable et des mélodies psychédéliques.


    Flying Lotus a également présenté un spectacle époustouflant: placé entre deux structures géométriques projetant des formes psychédéliques, le beat-maker de Los Angeles a proposé un show visuel et musical plus que parfait. Son univers était parfaitement retracé grâce à la combinaison des visuels et de sa musique jouée en Live.

    Alors? Vous êtes partants comme nous pour assister à la future édition du Sónar 2016?

    Cet article vous a plu?

    Cliquez ici!

    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars

    5,00/5 - 3 vote(s)

    Loading...

    Partagez ce bon plan avec vos amis!

    Ajoutez un commentaire!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *


    *

    À propos de l'auteur

    François

    Etudiant en design graphique, François habite à Barcelone depuis son enfance. Ce qu'il préfère par dessus tout? Fabriquer des mini-reproductions de la Sagrada Familia en allumettes. Il en a déjà réalisé 367! Il aime aussi danser la Sardane devant la cathédrale le dimanche matin. Les samedis soir, il se couche donc comme les poules et ne sort jamais ;)