Accueil > Sortir > Fêtes et festivals > Cocorico, l’afterwork chic des francophones de Barcelone

Cocorico, l’afterwork chic des francophones de Barcelone

Barcelone est une ville qui attire de plus en plus de Français et de francophones. Les restaurants ou épiceries français(es) poussent comme des champignons et on ne va pas s’en plaindre ! L’afterwork Cocorico est une autre initiative récente qui fait un carton parmi la communauté francophone.

Cocorico: le concept

Le concept de Cocorico? Réunir la communauté francophone de Barcelone une fois par mois dans de superbes endroits. Ils ont déjà eu lieu entre autres à l’hôtel W, au CDLC, à l’hôtel Silken Diagonal… En général, les éditions d’été se déroulent sur la terrasse d’un hôtel 4 étoiles, au bord d’une piscine. De quoi passer un très agréable moment dans une ambiance glamour mais décontractée.

Créé à Madrid avant de s’étendre à Barcelone, Cocorico était au départ une initiative visant à ce que les francophones de la ville se rencontrent. Aujourd’hui, il rassemble non seulement les francophones mais aussi les francophiles, quelle que soit leur nationalité.

Cocorico: les infos pratiques

Le code vestimentaire

Cocorico se veut un afterwork chic et branché, il faut donc s’habiller de manière élégante. Sans toutefois pousser car il ne faut pas oublier que nous sommes à Barcelone, ville décontractée s’il en est !

La musique

La musique est plutôt lounge et chill-out car il s’agit d’un afterwork dont le but est de permettre aux invités de parler librement et de faire des nouvelles connaissance.

Dates, prix et inscription

  • Les afterworks Cocorico ont lieu une fois par mois
  • Ils commencent généralement à 18h
  • L’entrée est gratuite si vous vous inscrivez à l’événement facebook dédié

Pour être au courant de toute l’actualité Cocorico, rendez-vous sur leur page facebook.

Un Commentaire

  1. Bonsoir
    Votre article est très intéressant, merci beaucoup.
    Je viens vivre pas loin de Barcelone en mars et j’aimerais rencontrer d’autres francophones, ce serait donc une excellente opportunité.
    Cordialement,
    Laure Bataille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.