La gastronomie catalane: entre terre et mer, tradition et innovation

Publié par dans la catégorie Cuisine, Découvrir. Article actualisé le 24 octobre, 2016. Postez un commentaire!

Créative mais fidèle à sa longue histoire, la gastronomie catalane surprendra vos papilles. Ne manquez pas de la découvrir lors de votre séjour à Barcelone.

gastronomie catalane
Réservez avec:

    Imaginez Gaudi, créant ses célèbres mosaïques à l’aide de fragments de céramique aux couleurs et aux histoires variées. Vous aurez alors une idée de ce à quoi ressemble le travail des chefs Catalans. Amoureux des produits locaux et des recettes traditionnelles, ils les réinventent à leur sauce pour composer de nouveaux tableaux de saveurs, déclinables à l’infini

    La gastronomie catalane, une cuisine millénaire

    La gastronomie catalane jouit d’un renom international depuis le Moyen-Âge. En 1475 déjà, l’écrivain et humaniste Platine qualifiait les Catalans de grands gastronomes et les comparait aux Italiens « quant à l’esprit, aux coutumes et à la façon de vivre et de manger ».

    L’héritage de grandes civilisations

    Le caractère de cette cuisine millénaire s’est forgé au contact de nombreuses civilisations telles que celles des Ibères, des Phéniciens, des Romains, des Arabes et des Juifs. Ces influences diverses permettent à la cuisine catalane de ne pas être seulement méditerranéenne et de se différencier de ses voisines.

    L’influence des colonies d’Amérique

    Barcelone fut un port de grande envergure, où l’on déchargeait les bateaux en provenance des colonies d’Amérique. La région fut donc un laboratoire privilégié pour expérimenter de nouvelles recettes à base de denrées nouvelles.

    Un métissage culinaire riche et unique

    Teintée d’influences française, italienne, espagnole, portugaise et maghrébine, la cuisine catalane fait en quelque sorte la liaison entre le Portugal et Istanbul.

    Une large palette de plats et d’ingrédients

    La diversité gastronomique de la Catalogne s’explique en partie par sa position géographique. Entre terre et mer, la Catalogne brille par ses contrastes et produit ainsi une foule d’ingrédients divers et variés.

    Riz, légumes et fruits

    Le riz est bien sûr un ingrédient phare de la gastronomie catalane, on le retrouve notamment dans la paëlla et l’arròs barcelonès (riz barcelonais).

    Les légumes secs sont également très populaires en Catalogne. C’est particulièrement le cas des haricots, des pois chiches et des lentilles. Les légumes frais sont aussi très appréciés.

    Les fruits frais et secs s’utilisent aussi beaucoup, que ce soit dans des garnitures, des accompagnements, des sauces ou des picades.

    Sauces et picades 

    Les sauces et les picades sont des piliers de la cuisine catalane.

    Les sauces

    Les sauces les plus connues sont peut-être le sofregit (sauce chaude à base de tomate, d’oignon et d’huile d’olive), la samfaina (composée d’aubergine, de courgette, de tomate, d’oignon, d’ail et parfois de piment), l’aïoli et la sauce romesco (à base de tomate, de poivron rouge séché, d’amande et d’ail).

    Les picades

    Quant aux picades (du catalan picar, « piler »), il s’agit d’une pâte composée de plusieurs aliments pilés dans un mortier, que l’on ajoute aux sauces, soupes et autres plats. De nombreuses combinaisons sont possibles, aussi bien entre les produits composant  les picades qu’entre les picades et les sauces.

     

    Poissons et fruits de mer

    Des préparations  variées

    Les produits marins sont incontournables en Catalogne. C’est d’ailleurs l’une des régions du monde où l’on mange le plus de poisson. Et comme les cuisiniers Catalans sont indéniablement créatifs, les poissons et fruits de mer sont l’objet d’innombrables recettes.

    Une utilisation originale de produits marins classiques ou moins courants

    En Catalogne, on ne jette rien : les têtes et les arêtes de poisson se retrouvent dans du bouillon, les poissons de qualité moindre dans du fumet. Les arêtes d’anchois peuvent même être frites avec du lait afin d’être servies en apéritif.

    Les poissons et fruits de mer les plus appréciés des Catalans sont le merlan, la morue, les sardines, les anchois de l’Escala, la baudroie, les poulpes et les gambas.

    Du côté des viandes

    Traditionnellement, les viandes de prédilection en Catalogne sont l’agneau et le chevreau. La génisse des Pyrénées ainsi que les poulets aux pattes bleues d’El Prat sont par ailleurs renommés pour leur grande qualité.

    Le porc occupe également une place importante dans la gastronomie catalane puisqu’il est la base de la tupina, un genre de confit de porc.  

    Il sert également à élaborer de célèbres charcuteries crues telles que le jambon serrano ou des saucisses sèches avec ou sans épices (fuet ou llonganissa). 

    Du côté des charcuteries cuites, on trouve beaucoup de boudins noirs. Les boutifarres (botifarra) sont également très populaires : il s’agit d’une sorte de boudin garni d’ingrédients divers. Les plus célèbres sont probablement les boutifarres noires (contenant du sang de porc), catalanes (parfumées à la truffe), ou à l’œuf.

    La gastronomie catalane, un art culinaire sans cesse revisité

    Innovation et renouveau

    Depuis les années 1980, la cuisine catalane connaît un renouveau grâce à des chefs qui n’ont de cesse d’imaginer de nouvelles versions des plats de toujours.

    Poussant l’innovation toujours plus loin, des grands noms tels que Carme Ruscalleda (restaurant Sant Pau à Sant Pol de Mar), Santi Santamaria (restaurant El Racó de Can Fabes à Sant Celoni) ou encore Carles Gaig (restaurant Gaig à Barcelone) ont contribué à faire de la cuisine catalane une référence dans le monde entier.

    Le restaurant Celler de Can Roca des trois frères Roca, à Gérone, a été désigné meilleur restaurant du monde en avril 2013.

    Ferran Adrià, un chef avant-gardiste reconnu dans le monde entier

    Mais Ferran Adrià, véritable artiste culinaire toujours à l’avant-garde, est probablement le plus connu d’entre eux. S’il lui tient à cœur de travailler sur les saveurs traditionnelles de la cuisine catalane, il les expérimente à la façon d’un chercheur depuis son laboratoire.

    Entre émulsions, déconstructions et sphérifications (technique consistant à changer une préparation liquide en petites billes), la cuisine moléculaire n’a aucun secret pour lui.

    Parmi ses spécialités, on peut citer la soupe de pins aux algues de jaunes d’œuf,  le caviar d’huile d’olive au jus d’anchois, ou encore le caramel à l’huile de courge. Ferran Adrià pouvait tout se permettre depuis les cuisines de son restaurant El Bulli à Roses, qui est désormais fermé.

    La cuisine catalane est donc résolument étonnante, et pour en avoir un aperçu fidèle, il vous faudra tester aussi bien les recettes de grand-mère que les folies gustatives de la nouvelle cuisine.

    Préparez-vous à être surpris !

    Cet article vous a plu?

    Cliquez ici!

    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars

    4,71/5 - 7 vote(s)

    Loading...

    Partagez ce bon plan avec vos amis!

    Ajoutez un commentaire!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *


    *

    À propos de l'auteur

    Pauline

    Pauline est une littéraire curieuse et gourmande. Pour rédiger ses articles, elle adore dénicher des lieux originaux et authentiques qui raviront vos yeux et vos papilles. Ce qu'elle préfère à Barcelone? Se perdre dans la vieille ville et s'enivrer de son atmosphère si particulière... ou du parfum des bons petits plats mijotant dans les cuisines. Un vrai plaisir!