Insolite: 20 infos et anecdotes que vous ignoriez sur Barcelone

Publié par dans la catégorie Arriver, Arts et architecture, Découvrir, Préparer son voyage. Article actualisé le 4 septembre, 2017. 2 commentaires

Découvrez Barcelone de manière insolite grâce à ces 20 histoires et anecdotes que seuls peu de gens connaissent. De quoi briller en société!

Barcelone insolite: le "sudoku"de la Sagrada familia

Barcelone est une ville pleine de secrets et d’anecdotes insolites! La preuve avec ces 20 infos que vous ignoriez sûrement… Prêt(e) à voir Barcelone autrement?

1. Les sudokus de la Sagrada Familia

Plusieurs cubes contenant 9 ou 16 chiffres sont gravés sur la façade de la Passion de la Sagrada Familia. Il ne s’agit pas de sudokus, mais d’un hommage au Christ: la somme des chiffres en ligne, en colonne et en diagonale équivaut toujours à 33, soit l’âge de Jésus lors de sa crucifixion.

2. Les tours jumelles de la Plaça Espanya

Les deux tours jumelles qui ornent la Plaça Espanya sont surnommées « tours vénitiennes » puisque l’architecte Ramón Reventós s’est inspiré du campanile de la Basilique de Saint Marc pour les édifier.

3. Les sculptures immorales

Dans le quartier gothique, on peut voir une tête de femme en pierre à l’angle de la rue dels mirallers. Cette tête appelée « carassa » avait pour objectif de faire comprendre à tous (y compris aux analphabètes) qu’une maison de prostitution se trouvait aux alentours.

Barcelone insolite: les sculptures immorales

4. Les gargouilles de la cathédrale

La cathédrale de Barcelone est ornée de nombreuses gargouilles en forme d’éléphants, de licornes et d’autres animaux. On raconte que certaines d’entre elles sont des sorcières pétrifiées pour n’avoir pas respecté le passage du Corpus Christi.

5. Les fontaines de Paris

Les fontaines Wallace, facilement reconnaissable puisque agrémentées de femmes vêtues de longues tuniques, furent créées pour les rues de Paris. Le sculpteur en conçut 50 de plus dont 12 furent données à Barcelone. Seules deux subsistent encore aujourd’hui: une sur les Ramblas en face du musée de cire, l’autre au croisement de la Gran Vía et du Passeig de Gràcia.

6. La 2ème plus grande place au monde

La Plaça del Fòrum est la seconde place la plus grande du monde après la place de Tian’anmen à Pékin. Elle est couverte par une grande plaque photovoltaïque de la taille d’un stade de foot. Impressionnant!

7. La « laideur » de la Pedrera

La superbe Casa Milà (connue aussi sous le nom de Pedrera) était détestée par ses contemporains, qui la comparaient à un hangar de dirigeables ou à une mona de Pascua (un gâteau de Pâques typique de Catalogne). Il paraîtrait que George Clemenceau, venu à Barcelone pour prononcer un discours, aurait été atterré par la vision de l’œuvre de Gaudí. L’anecdote veut même qu’il se soit empressé de repartir sans faire son discours…

façade pedrera: Barcelone insolite

8. La fontaine la plus vieille de Barcelone

La fontaine la plus vieille de Barcelone se situe dans le quartier gothique, sur la Plaça de Sant Just (où se trouve le café-restaurant Bliss). Elle est du plus pur style gothique, avec trois visages d’homme et un aigle attrapant une perdrix (hommage à la chasse, l’une des passions du commanditaire de la fontaine).

9. Les Ramblas et le Barça

La fontaine de Canaletas, située en haut des Ramblas, est le lieu de rassemblement des supporters pour fêter la victoire du Barça. Et ce n’est pas un hasard: la rédaction du journal sportif: La Rambla, basée à quelques mètres de la fontaine, avait pour habitude d’écrire le score en direct sur une grande ardoise visible depuis la rue. Il n’existe plus aujourd’hui, mais la tradition d’après-match des supporters est restée.

10. Les fontaines du retour

La légende veut que toute personne jetant une pièce dans la fontaine de la Plaça Reial reviendra à Barcelone. Boire l’eau de la fontaine de Canaletas aurait le même effet. À vous de tenter l’expérience et de nous dire si c’est vrai…

11. Le gratte-ciel médiéval

Le mirador du roi Martí, qui trône Plaça del Rei dans le Gòtic, était considéré à l’époque médiévale comme le bâtiment le plus haut du monde. Un ancêtre des gratte-ciels, en somme!

plaça del rei: Barcelone insolite

12. La plage de la honte

La plage de Barcelone est l’un des plus gros attraits de la ville, mais ça n’a pas toujours été le cas! Les bains de mer ne devinrent populaires qu’au cours du XIXème siècle mais les conditions étaient strictes et la mixité non autorisée. La plage de Sant Sebastià fut la seule à être ouverte à la fois aux hommes et aux femmes. Non sans scandale!

13. Le mystère de Colomb

christophe-colomb

Entre les Ramblas et le port se dresse la statue de Christophe Colomb. Debout, il pointe du doigt l’horizon lointain. Nombreux sont ceux qui se demandent ce qu’il montre du doigt.

Il existe deux explications principales: soit il désigne la mer, qui l’a conduit jusqu’au Nouveau Monde (bien que l’Amérique soit en fait dans la direction opposée), soit il indique la direction de Gênes, en Italie, dont il est originaire.

14. La citerne cachée du Park Güell

Sous la salle hypostyle du Park Güell se cache une citerne. Elle recueille l’eau de pluie tombée sur la place entourée par les fameux bancs ondulés et colorés (juste au-dessus de la salle hypostyle), qui descend ensuite par des canalisations cachées dans les colonnes de salle. Cette eau de pluie sert ensuite à alimenter la fontaine du dragon ainsi que d’autres endroits du parc. Voilà un bel exemple de conscience écologique avant l’heure!

15. L’insolite dragon au parapluie

Une impressionnante sculpture de dragon se cache sur l’une des façades des Ramblas. Dans un style mélangeant influences chinoises et art déco, il soutient un lampadaire et un parapluie. Curieux, non? Eh bien, pas tant que ça! L’édifice qu’il orne est en fait une ancienne boutique de parapluies. Le dragon avait été conçu comme symbole publicitaire afin d’attirer l’œil et de faire la promotion des articles en vente.

dragon et parapluie sur les Ramblas: Barcelone insolite

16. La plus vieille maison de Barcelone

La maison la plus ancienne de Barcelone se trouve au numéro 6 de la rue Sant Domènec del Call, dans le quartier gothique. Déjà habitée au XIIème siècle, ses murs sont aujourd’hui inclinés suite au tremblement de terre de 1428.

17. La dévotion à Hermès

Le dieu Hermès apparaît de très nombreuses fois sur les bâtiments de la ville: à l’intérieur de la Basilique de Santa María del Mar, sur l’immeuble de la poste, Via Laietana, au Palau Robert, sur l’Arc de Triomf… Il est omniprésent! Cela date en fait des XIX et XXème siècles, lors de l’essor commercial de Barcelone. Hermès étant le saint-patron des commerçants, ceux-ci apposaient sa figure afin d’attirer la chance et l’argent.

18. Les lampadaires de Gaudí

On associe Gaudí à ses œuvres maîtresses telles que la Sagrada Familia et le Park Güell mais il a réalisé d’autres travaux pour la ville de Barcelone. Il a par exemple conçu les lampadaires à six branches qui illuminent aujourd’hui la Plaça Reial.

19. Les lavoirs modernistes

Sur le Portal de l’Àngel, une grande avenue commerçante et piétonne, on aperçoit une fontaine parée de carrelage coloré. Il s’agit des anciens lavoirs publics datant de l’époque médiévale. Le carrelage a été rajouté par la suite afin de raccorder les lavoirs à la tendance art nouveau alors en vogue.

20. L’effet d’optique de la Plaça Reial

La Plaça Reial est éclatante de symétrie. Pourtant, cet effet a été obtenu par l’architecte en créant un effet visuel: la place n’est pas rectangulaire mais en forme de trapèze. De plus, les colonnes ne sont pas toutes éloignées de la même longueur, ce qui a pour but paradoxal de renforcer l’effet de symétrie.

Cet article vous a plu?

Cliquez ici!

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars

4,65/5 - 23 vote(s)

Loading...

Partagez ce bon plan avec vos amis!

Commentaires

2 commentaires sur Insolite: 20 infos et anecdotes que vous ignoriez sur Barcelone

  1. Audrey dit:

    Bonjour et merci pour votre mine de bons renseignements!
    Voici une info afin de mettre à jour votre site: le restaurant BAGAUDA (Carrer del Pi, 5) a changé de nom pour GOLFO DE BIZKAIA. Et le service s’est apparemment amélioré car nous avons été bien reçus et courtoisement renseignés à chaque demande d’explication sur la composition des tapas! Et ce, pas plus tard qu’hier soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

À propos de l'auteur

Pauline

Pauline est une littéraire curieuse et gourmande. Pour rédiger ses articles, elle adore dénicher des lieux originaux et authentiques qui raviront vos yeux et vos papilles. Ce qu'elle préfère à Barcelone? Se perdre dans la vieille ville et s'enivrer de son atmosphère si particulière... ou du parfum des bons petits plats mijotant dans les cuisines. Un vrai plaisir!