Architecture contemporaine à Barcelone: les édifices les plus marquants

Publié par dans la catégorie Arts et architecture, Attractions touristiques, Découvrir, Visiter. Article actualisé le 27 novembre, 2015. 2 commentaires.

Gaudí et l'art nouveau catalan ont fait la renommée mondiale de Barcelone. Mais l'architecture contemporaine dans la ville est tout aussi passionnante!

vue montjuic
Réservez avec:

    Tous les amoureux d’architecture vous le diront: Barcelone est une ville extrêmement riche. Dans la même journée, vous pourrez ainsi vous balader entre les vieilles pierres du quartier gothique, découvrir les merveilles de l’Art Nouveau si caractéristiques de Barcelone, faire un tour du côté de la Barcelone moderne du XXème siècle et partir à la recherche des édifices de la Barcelone contemporaine.

    Barcelone, ville tournée vers l’avenir

    Et justement, parlons-en de cette Barcelone contemporaine. La ville a été désignée il y a peu capitale européenne de l’innovation. Le gouvernement de Catalogne et la mairie travaillent en effet pour que Barcelone devienne un symbole d’innovation technique et une « smart city » (ville intelligente) où les nouvelles technologies auraient un rôle clé dans la relation des habitants avec leur ville. Tout cela a bien sûr un impact passionnant à découvrir  sur l’urbanisme et l’architecture.

    Esthétique de l’architecture contemporaine à Barcelone

    Depuis le XXème siècle, des architectes à la réputation internationale contribuent à écrire l’histoire contemporaine de Barcelone. L’exposition universelle de 1929 et les Jeux Olympiques de 1992 sont autant d’événements mondiaux qui ont attiré l’attention des architectes tels que Richard Rogers, Arata Isozaki ou Jean Nouvel. Aujourd’hui, ce sont des quartiers entiers qui ont adopté l’esthétisme postmoderniste, comme par exemple la Vila Olímpica.

    Les bâtiments construits durant la dernière décennie, aussi variés soient-ils, comptent de nombreux points communs: des formes simples, des matériaux bruts (acier, béton armé…) et une absence d’ornements. Elle renvoie à des courants de l’art moderne tels que le cubisme, le néoplasticisme ou encore le futurisme.

    Les édifices à ne pas manquer

    macbaMusée d’Art Contemporain de Barcelone (MACBA), Richard Meier: le MACBA est un monument à ne pas manquer.

    Ses lignes modernes, sa blancheur éclatante et ses dimensions colossales contrastent fortement avec le quartier de la vieille-ville dans lequel il se trouve, mais cela ne fait que le mettre davantage en avant.

    Lisez notre article sur le MACBA pour en savoir plus sur ce sublime musée.

    Où? Plaça dels Angels, Raval

    torre_agbarTour Agbar, Jean Nouvel: Achevée il y a à peine plus de 10 ans, la tour Agbar s’est déjà érigée au rang de symbole de Barcelone.

    Du haut de ses 144 mètres et de ses 38 étages, elle étonne par sa forme arrondie censée rappeler les tours de la Sagrada Familia. Mais ce qui impressionne le plus, c’est sa double « peau » faite de persiennes en verre graduables qui passent progressivement du rouge au bleu à mesure que l’on monte les étages.

    La nuit, la tour s’illumine de 16 millions de couleurs grâce à ses 4500 leds et un système de software de de hardware. Elle a été rachetée en 2013 par le groupe Hyatt qui la transformera en hôtel de luxe d’ici peu.

    Où? Av. Diagonal 211, Sant Martí

    mercat de santa caterinaMarché de Santa Catarina, Miralles & Tagliabue: Santa Caterina est historiquement le premier marché couvert de la ville.

    Sa toiture a été totalement revue en 2005 pour un résultat vraiment bluffant. Ondulante et multicolore, elle représente les étalages colorés du marché et rend hommage au travail de Gaudí et à son usage des morceaux de céramique cassés.

    Rendez-vous sur notre article Barcelone gourmande: notre top 5 des marchés de la ville pour plus d’infos.

    Où? Av. de Fransec Cambó 16, Born

    pabellon alemanPavillon de Barcelone, Mies van der Rohe: le pavillon de Barcelone a été construit en 1929 pour représenter l’Allemagne à l’Exposition internationale de Barcelone. Bien qu’il ait près d’un siècle et qu’il appartienne au mouvement moderne, il parait beaucoup plus contemporain que bon nombre d’édifices construits plus récemment.

    Démonté à la fin de l’exposition, il a tellement apporté à l’histoire de l’architecture qu’un groupe d’architectes catalans décide de le reconstruire à l’identique dans les années 1980. Aujourd’hui, on peut le visiter pour 5€ (un peu moins si vous détenez un billet pour le bus touristique).

    Où? Avenida Francesc Ferrer i Guàrdia 7, Montjuïc

    dhubDisseny Hub, MBM Architectes: alors que sa voisine la Tour Agbar est éclatante de verticalité, le musée du design est remarquablement horizontal, ce qui contribue à créer un dialogue entre ces deux œuvres majeures de l’architecture contemporaine à Barcelone.

    Sa construction a été un vrai défi puisqu’il s’agissait de créer un bâtiment représentatif de sa fonction (devenir un centre de design de référence) tout en offrant un espace suffisamment neutre pour ne pas voler le protagonisme aux œuvres exposées. Lisez notre article sur le musée du design en cliquant ici.

    Où? Plaça de les Glòries Catalanes 27, Sant Martí 

    mercat dels encantsMarché des Encants, Fermín Vázquez: historiquement, le marché aux puces des Encants est l’un des plus anciens d’Europe. Il était organisé à l’air libre et de manière plutôt chaotique jusqu’à ce que la mairie ne décide en 2008 d’organiser un concours d’architecture afin de construire une structure permanente abritant le marché.

    Le projet gagnant est remarquable: il rend hommage à l’histoire des Encants en en faisant un espace ouvert qui suggère un itinéraire (on pourrait presque se croire dans une rue piétonne) tout en le dotant d’un immense toit au design futuriste qui protège du soleil et de la pluie. Ainsi, le marché n’est plus le lieu banal étouffé par son environnement proche, mais un site de première importance dans l’urbanisme de la ville.

    Où? Calle Castillejos 158, Sant Martí

    Palau-Sant-JordiPalau Sant Jordi, Arata Isozaki: le Palau Sant Jordi est considéré comme un chef-d’œuvre de l’architecture et de l’ingénérie moderne.

    Il a été inauguré en 1990 et a servi de salle principale aux Jeux Olympiques de 1992.

    Aujourd’hui, l’espace est utilisé pour de nombreux événements tels que des concerts grâce à sa grande capacité d’accueil et à son exceptionnelle acoustique.

    Où? Village olympique, Montjuïc

    tour des télécommunications montjuicTour des télécommunications de Montjuïc, Santiago Calatrava: juste à côté du Palau Sant Jordi s’élève la tour des télécommunications de Montjuïc, construite elle aussi à l’occasion des Jeux Olympiques.

    Elle se distingue par son design novateur qui renvoie à la silhouette d’un athlète portant la flamme olympique. En bas de la tour, on remarque une décoration en trencadís, la technique inventée par Gaudí grâce à des morceaux de céramique cassée.

    Où? Village olympique, Montjuïc

    Edificio-Forum-BarcelonaBâtiment Fòrum, Herzog & De Meuron: voilà une construction originale! Ce triangle colossal est particulièrement novateur puisqu’il s’affranchit des formes carrées et rectangulaires pour créer ses propres codes. Il abrite aujourd’hui le Museu Blau (musée bleu), qui fait partie du Musée d’histoire naturelle de Barcelone.

    Où? Parc du Fòrum, Sant Martí

    suites avenueSuites Avenue, Toyo Ito: ce projet est singulier puisqu’il ne s’agissait pas de construire un édifice mais de transformer un immeuble de bureau en luxueux appartements touristiques.

    La particularité du bâtiment est sa situation géographique: en plein Passeig de Gràcia, il fait face à l’emblématique Pedrera de Gaudí.

    Sa façade ondulée fait non seulement écho à celle de la Pedrera, mais permet aussi de voir sans être vu depuis les appartements.

    Où? Passeig de Gràcia 83, Eixample

    • Ces appartements de luxe font parfois l’objet de réduction allant jusqu’à -70% sur le site de vente privée d’hôtels de luxe VeryChic. Une aubaine!

    edificio gas naturalImmeuble Gas Natural, Miralles & Tagliabue: situé dans le quartier de la Barceloneta, ce bâtiment sert de liaison entre les immeubles d’habitation de quelques étages aux alentours et les nouveaux édifices toujours plus hauts du reste de la ville.

    Les architectes ont en effet pris le parti d’ériger une tour et de l’agrémenter d’autres volumes horizontaux qui rappellent les codes urbanistiques du quartier.

    Où? Plaça del Gas, Barceloneta

    hotel meHotel Me, Dominique Perrault: l’hôtel ME partage plusieurs caractéristiques avec l’immeuble Gas Natural. Il s’agit en effet de construire un bâtiment haut de très nombreux étages, mais de calmer le jeu en ajoutant des volumes à taille humaine.

    Ainsi, un grand cube et un parallélépipède rectangulaire viennent contrebalancer la grande tour et enrichir ses volumes. Vous noterez également que la tour est large mais peu profonde: c’est l’assurance de jouir d’une jolie vue dans la quasi intégralité du bâtiment.

    Où? Carrer de Pere IV 272, Sant Martí

    ccibCentre de conventions du Fòrum, Josep Lluís Mateo: ce gigantesque bâtiment de plus de 22000 mètres carrés a été construit en 2004 dans le but d’accueillir le Forum universel des cultures organisé par l’UNESCO.

    L’idée de son architecte était de faire entrer un maximum de lumière à l’intérieur. Pourquoi? Il s’agissait en fait de contrer la tendance à faire des centres de conventions trop grands, sans fenêtre ni dialogue avec leur environnement extérieur. Le résultat est très plaisant et en parfaite harmonie avec les autres édifices du quartier du Fòrum.

    Où? Plaça de Willy Brandt 11-14, Sant Martí

    torrefiraTour Fira, Toyo Ito: cette tour a gagné le prix du meilleur gratte-ciel du monde, coiffant au poteau la tour Burj Khalifa de Dubaï. Elle est située à L’Hospitalet de Llobregat, dans la périphérie de Barcelone. L’architecte japonais qui l’a conçue s’est inspiré de la forme des fleurs de lotus tout en le dotant d’un aspect foncièrement avant-gardiste.

    Où? Plaza Europa 45-47, L’Hospitalet de Llobregat

    pont du bac de rodaPont du Bac de Roda, Santiago Calatrava: récompensé par le prix FAD de l’architecture en 1987, ce pont est inspiré par les lignes et courbes du corps humain. Il a été construit pour permettre un passage au dessus d’un chemin de fer mais aussi pour unifier le quartier de Sant Andreu, longtemps marginal, au reste de la ville tout en le dotant d’une image plus moderne.

    Où? Carrer de Felip II, Sant Andreu

     

    Cet article vous a plu?

    Cliquez ici!

    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars

    4,82/5 - 11 vote(s)

    Loading...

    Partagez ce bon plan avec vos amis!

    Ajoutez un commentaire!

    2 commentaires sur Architecture contemporaine à Barcelone: les édifices les plus marquants

    1. CLAUDE dit:

      Vous ne devez pas oublier l’oeuvre de Bofill : aéroport de Barcelone LLOBREGAT

    2. Nicolas dit:

      Merci pour ce superbe article qui regroupe tout ce qu’il y a à voir à Barcelone. D’ailleurs il y a quelques bâtiments que je n’ai pas vus et que je ne manquerai pas la prochaine fois que j’irai :)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *


    *

    À propos de l'auteur

    Pauline

    Pauline est une littéraire curieuse et gourmande. Pour rédiger ses articles, elle adore dénicher des lieux originaux et authentiques qui raviront vos yeux et vos papilles. Ce qu'elle préfère à Barcelone? Se perdre dans la vieille ville et s'enivrer de son atmosphère si particulière... ou du parfum des bons petits plats mijotant dans les cuisines. Un vrai plaisir!