Chronique d’une Erasmus à Barcelone: 10 règles d’or pour une colocation réussie

Publié par dans la catégorie Arriver, Erasmus, stage. Article actualisé le 28 juillet, 2017. 2 commentaires

Voici 10 règles de vie en communauté ou astuces locales pour réussir ta colocation à Barcelone et profiter à fond de cette expérience unique!

colocation: le frigo

« Je suis français, espagnol, anglais, danois. Je suis comme l’Europe, je suis tout ça. Je suis un vrai bordel. » dit Xavier, le héros du cultissime film de Cédric Klapisch : « L’Auberge Espagnole ».

Tu es sur le point d’emménager en colocation ou déjà adepte du partage de logement? Cet article te délivre les règles d’or à suivre.

10-9-8-7-6-5-4-3-2-1: Et c’est parti!

Règle n°1: Une expérience internationale, je vivrai

Barcelone est LA ville cosmopolite par excellence. Elle attire des nationalités du monde entier : américains du sud et du nord, canadiens, chinois, australiens, belges ou polonais… En colocation, tu vas découvrir des cultures très différentes! C’est l’avantage de ce type de fonctionnement. Tu y perfectionneras aussi ton anglais -plutôt le globish d’ailleurs- et ton langage corporel! Les gestes sont d’un grand secours quand les mots ne veulent pas venir.

Règle n°2: Le rythme espagnol, j’adopterai

Multiculturelle par essence, la colocation s’adapte bien au rythme espagnol. Les horaires étant décalés par rapport à la France, la journée commence plus tard, sans forcément prendre le petit-déjeuner, et les repas se prennent autour de 21h/22h. L’emblématique bikini (sorte de croque-monsieur) sera alors parfait pour manger rapidement et à toute heure!

Règle n° 3: Mon frigo, je partagerai

Pour plus de commodités, le frigo est généralement compartimenté: chaque étage est attribué à un colocataire. Un budget commun est alloué aux produits ménagers d’usage quotidien. Ici, presque tout le monde consomme de l’eau en bouteille car, bien que potable, l’eau du robinet a un goût fortement chloré.

Règle n°4: Des repas conviviaux, j’organiserai

Révèle tes talents de cuisinier et concocte de bons plats à tes colocataires, c’est toujours très apprécié. Et puis si la cuisine, c’est pas trop ton truc, tu peux toujours miser sur un bon fuet (saucisse sèche catalane à partager) accompagné de pa amb tomàquet (prononcer pam toumacat) ou un bon guacamole dans lequel tout le monde plongera allègrement ses nachos ou petits légumes croquants!

Règle n°5: Avec mes colocs, je sortirai

Profite de la moindre occasion pour organiser une sortie avec tes colocataires. Prends l’initiative d’une balade dominicale, de la visite d’une expo ou d’une sortie dans un bar pour regarder un match de foot, par exemple.

Règle n°6: Fan de football, je deviendrai

Ici, le foot c’est le sport national. Lors de grands matchs, les rues se vident et tous les Barcelonais se retrouvent devant l’écran (si ce n’est au mythique Camp Nou!). Tu pourras peut être assister à des débats passionnés entre tes colocataires si l’un supporte le FC Barcelona, et l’autre l’Atlético Madrid. Dans tous les cas, les matchs de la Liga seront toujours un grand moment d’émotions!dessin d'un ballon de foot aux couleurs du Barça

Règle n°7:  Mes sous-vêtements, je ne laisserai pas traîner

C’est du bon sens, mais une inattention peut toujours arriver ! Alors si tu ne veux pas que tes colocs tombent inopinément nez à nez avec tes dessous, veille à ne jamais quitter laisser ta salle de bain sans jeter un coup d’oeil derrière toi. Quant à la propreté, c’est élémentaire : la solution la plus efficace pour le nettoyage reste d’élaborer un planning attribuant une tâche hebdomadaire à chacun.

Règle n°8: Solidaire, je me montrerai

Cohabiter, c’est avant tout partager un espace de vie au quotidien. Il faut s’entendre sur des choses basiques comme le ménage ou sortir les poubelles. Parfois, ce sera aussi ouvrir à ton coloc qui a oublié ses clés, ou prendre ta douche en vitesse pour le laisser se brosser les dents avant de partir au boulot!

Règle n°9: Naturel je resterai

La colocation, c’est une expérience humaine inoubliable. Au quotidien, tu vas peu à peu apprendre à connaître les autres et réciproquement. Alors, reste toi même, et profite à fond de ces moments de complicité!

Règle n°10: Un poisson rouge, j’adopterai

Même si l’idée peut paraître saugrenue, pourquoi ne pas transformer un petit poisson rouge en la mascotte de ta coloc? Tu pourras montrer ton imagination débordante dans le choix de son nom et te sentiras moins seul(e) quand l’appartement sera vide.

poisson rouge dans un bocal

Cet article vous a plu?

Cliquez ici!

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars

4,50/5 - 8 vote(s)

Loading...

Partagez ce bon plan avec vos amis!

Commentaires

2 commentaires sur Chronique d’une Erasmus à Barcelone: 10 règles d’or pour une colocation réussie

  1. veronique dit:

    Bonjour,
    Mon fils de 23 ans recherche une coloc sur Barcelone, il effectuera un stage de 4 mois sur le port. As- tu une idée pour trouver rapidement, il commence le 3 avril ( et oui c’est court)…
    Peux-tu nous indiquer un site honnête ou un bon plan pour le dépanner, auberge de jeunesse, résidence étudiants …
    Merci beaucoup si tu peux nous aider sinon, bonne soirée.
    Salutations

    • Olivia Olivia dit:

      Bonjour Véronique,

      Cet article: /colocation-barcelone-comment-trouver-logement-partager/ devrait vous aider à trouver un logement pour votre fils.

      Bonne journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

À propos de l'auteur

Léa

Rédactrice au Petit Tou (guide de référence à Toulouse), Léa est une future journaliste intrépide toujours à l’affut de bons plans. Sitôt arrivée, elle a adopté la "vida loca” et l'atmosphère enivrante de la capitale catalane. Elle s'est aussi laissé séduire par l’architecture (d)étonnante d'une Barcelone cosmopolite, rayonnante et imprévisible qui lui correspond si bien.